Lucas’ Blues Project

Lucas’ Blues Project

En 2013, Lucas Péaquin, alias Lucas’ Blues décide de former un groupe aux influences blues. Il réunit autour de lui de jeunes et talentueux musiciens provençaux, avec qui il partage cette même passion du blues, peu commune pour des garçons de 16 à 19 ans. Régulièrement, les amis se retrouvent dans une cave, dans une petite ville du Luberon, pour créer leur propre musique et reprendre sans complexe des morceaux impossibles de Jimi Hendrix, Gary Moore, Alvin Lee, ou encore Jeff Healey. Leur but : faire de la scène.

Lucas-3b

Lucas, né en 1997, découvre la guitare à l’âge de onze ans. A douze ans, il se produit sur scène dans les bars du coin, et construit son itinéraire musical en puisant dans le phrasé blues enseigné par ses professeurs. A treize ans, sa dextérité le fait remarquer lors de différents tremplins musicaux du sud de la France. A 14 ans, il partage un morceau sur scène avec Ana Popovic, à 15 ans il joue avec Jean-Paul Avellaneda et fait « la cocotte » pour Nina Attal. Après sa dernière année de collège, à l’automne 2012, Lucas entre en cursus de musicien pro au sein d’une école de la FNEIJMA. A 16 ans, il jamme sur scène avec Carvin Jones. Ses prestations sur Youtube tapent dans l’œil averti de Robert M Knight, photographe légendaire des grands du rock. Le 4 juillet 2013, lors d’un interview filmé et d’une séance photo au Fender Artists relations office de Londres, il l’intronise au sein du « brotherhood of the guitar », cercle convoité de jeunes guitaristes prometteurs, en lien avec quelques grands noms de l’industrie musicale.

 

Joris Corallini

Joris

Né en 1996, Joris est carrément tombé dans la musique quand il était petit. Maman chanteuse pro et papa (Jeff) bassiste célèbre, lui ont transmis le truc – malgré eux – « les études d’abord Joris ! ». Mais lui qui a commencé la batterie à l’âge de 4 ans, il a ça dans le sang. Pour autant Joris, qui est aussi féru d’ordinateur, va passer son bac informatique à la prochaine rentrée. Enfant du rock et la pop, Joris se délecte de Jamiroquai, Muse, Deep Purple et ACDC. Baguettes en main, il se nourrit de Simon Philips, Dave Weckl ou encore Tony Royster. Il assoit la section rythmique du groupe grâce à une belle complicité avec « Ludo ».

 

Ludovic « Ludo » Perrin

Ludo

Ludo, né en 1993, est un musicien fin, multi-instrumentiste de talent, doublé d’une grande gentillesse et d’une humilité qui forcent le respect, à l’image de son père Francis, musicien renommé disparu trop tôt. Batteur à 9 ans, guitariste, et bassiste, entre autres avec le Lucas’Blues Project, Ludo respire le blues, le funk, la soul et la fusion. Il côtoie des musiciens de haut vol depuis de nombreuses années ; aujourd’hui son approche musicale à la basse est un régal pour le blues. Fan inconditionnel de Stevie Ray Vaughan et de Scott Henderson, il a étudié pendant un an en cursus professionnel à Promusica Monteux, avant de voler de ses propres ailes musicales.